samedi 15 décembre 2012

Cadeaux express : 1 semaine avant Noël!

Aïe! Vous pensiez avoir encore le temps de faire vous-même vos cadeaux sachant combien s'est plus enrichissant et plus sympa, mais.... plus de temps!
Le calendrier a joué contre vous et vous êtes déjà une semaine avant Noël avec pas grand chose dans votre hôte. Que faire?

Ayant moi-même une grande famille et de nombreux amis avec qui j'aime fêter Noël, j'ai eu plusieurs fois le cas, je vous livre quelques astuces pour gérer la crise.

1)Faire des "bons cadeaux". C'est sur le même principe que ceux que l'on pourrait acheter en grande surfaces mais là, on peut y inscrire le cadeau qu'on souhaite y faire et même cela donne souvent la possibilité de discuter avec nos proches de la manière dont ils souhaitent qu'on le réalise (couleur, taille, motif...)

2) Offrir des services dont on sait que l'autre va avoir besoin. Exemple pour de jeunes parents : "un week-end de baby-sitting", pour votre copine qui déteste le jardinage mais aime les fleurs " plantation des fleurs de ton choix dans ton jardin", etc...

3)Écrire une carte sur laquelle, en vers ou en prose, on dit à l'autre tout le bien qu'on pense de lui ou d'elle et combien il/elle compte. Même si il/elle le sait déjà, c'est une attention qui souvent touche et fait très plaisir.

4) Utiliser des lutins! Si vous avez suffisamment de petites et grandes mains près de vous, qui eux aussi sont en retard, réunissez-vous pour faire les cadeaux en communs. Chacun se répartie une tache ou cadeau et le but est d'avoir tous fini le jour J.

5) Réduisez la liste à l'essentiel en pensant que les gens que vous ne verrez pas n'ont pas forcément besoin que vous leur faisiez quelque chose à la date précise, les délais peuvent s'allonger.

Bref, soyez créatifs et généreux quoiqu'il en soit c'est bien souvent plus votre présence qui est souhaitée que votre présent.
Alors soyez surtout heureux de rejoindre ceux que vous aimez et partagez votre amour avant tout, c'est ça l'esprit d'un Noël réussit.

Bonnes Fêtes à tous!!!

mardi 4 décembre 2012

Faire son propre calendrier de l'Avent


Je ne suis pas particulièrement attachée aux traditions de Noël et leurs préparations mais dans ma nouvelle région ( l'Alsace) c'est presque une seconde religion dans la religion... Du coup  de la Saint-Nicolas (illustre inconnus pour moi il y a encore 7 ans de ça) à la Saint Étienne ( ki ki c’est celui là encore?) en passant par le fameux calendrier de l'avent j'ai du m'adapter pour mes greemlins scolarisées en école pas vraiment Laïque (la religion catholique est enseignée à l'école sic!).

Bref, sans étaler mes avis religieux (je n'en ai pas), je me suis mise à la tâche lorsque j'ai découvert que mes enfants étaient accros aux traditions de Noël.

J'ai d'abord subit de mes beaux-parents l'an passé un calendrier K****R pour ne pas citer cette marque dont je répugne les produits à base d'huile de palme... qui me laissa perplexe par le nombre de papiers qu'il générait (un à chaque chocolat, donc un par jour), la composition de ces chocolats qui en plus se trouvent être addictifs,l'emballage franchement moche à l’effigie de la marque et surtout le prix pour la qualité!

Du coup Gaya m'a soufflé d'aller faire un tour chez mes copines blogueuses du monde. J'ai fait de nombreuses découvertes toutes aussi jolies, ludique, écolo et intelligente.

Quelques-unes de mes sources:
- culture confiture
- tête à modeler 
- Reparons-Réparons Noël
- Stéphanie bricole
- clémentine la mandarine
-Déconome
- Junior web

Moi j'ai opté par facilité, pour la version boite à œufs  recouvert d'un joli papier et d'une image de Noël (de junior web).
Mes greemlins ont adoré et du coup nous avons décidé de le fabriquer ensemble l'année prochaine, même si je reste la préposée aux surprises.

Pour ces dernières, j'ai regardé aussi ce qui se faisait sur le net, puis j'ai fait à ma sauce.
Pour exemple:

-carrés de chocolat bio (commerce équitable) à la noix de coco ou au lait, ou à la framboise
-petits bonbons
-bon pour faire un gateau au chocolat
-1 place de ciné
-1 place pour un spectacle de marionnettes
-1 place de piscine
-1 repas sucré avec des gauffres
-1 soirée jeux de société
etc...

Pour le moment elles n'ont déballées que les sucreries et déjà c'est un vrai bonheur de voir leur attente chaque matin au moment d'ouvrir le numéro. Ma petite de trois ans s'est même entrainées à reconnaitre les chiffres pour l'occasion.

Évidemment qu'avec les places de ciné et le reste ça a fini par me coûter un peu plus cher, mais ce sont des choses que j'avais déjà prévu de faire avec elles. De plus je recycle, je ne génère pas plus de déchets et tout est recyclable ou compostable à la fin... bref écolo! Après à chacun d'adapter en fonction de ses affinités et de son budget.

Bref, je pense que cette tradition a finalement du bon, je récidiverais c'est sûre!

samedi 17 novembre 2012

Les petits mouchoirs

C'est de saison, le froid réapparait et la goutte au nez avec lui. Du coup je me suis dit qu'il était temps de parler: des petits mouchoirs!

Les voilà vos chouchous de cellulose qui jonchent le sol des forêts, des villes, des campagnes et s'envolent tels d'adorables petits anges... Mais moi je trouve ça dégoutant!
De plus ces volatiles mouchoirs à usage limité demande une grande quantité de cellulose, d'eau et de plastique pour les emballer (évidemment).

Pourquoi dis-je vos? Car depuis un an et demi je les ai violemment chassé de mon logis. Eh oui!
Ça n'a pas été simple de faire comprendre à tous l'intérêt de se passer de ses petits fantômes blancs que mes greemlins prenaient plaisir à dépiauter pour les rendre complètement inutilisable ou dont mon chéri se servait quand "y a plus de PQ!"

Mais grâce à l'Abbé Pierre et ses magasin Emmaüs j'ai pu trouver d'adorable mouchoirs en tissus qui sont venus remplacer mes ennemis non hygiéniques. Parce que franchement la bonne blague, hygiénique! Oui, si les gens ne les gardaient pas des lustres dans leurs poches après s'en être déjà servis et s'il ne finissait pas par décorer tous les lieux ou passent ceux qui ne peuvent pas s'en passer.

Au niveau de l'économie je ne suis pas sure qu'elle soit flagrante à raison de 20 cents le mouchoir en tissus et étant donné que j'en ai acheté une cinquantaine (au fur et à mesure)... Un paquet de 100 mouchoirs ça fait quoi 1,5 euros?? humpf!! Mais en tout cas ce n'est pas l'entretient qui me coûte cher, autant dire que je ne fais pas plus de lessive et j'ai pourtant des mouchoirs propres et de rechange. Et puis franchement c'est vraiment plus doux, fini le nez rouge qui pique et les lèvres bouffées par le mouchoirs qui ne doivent pas contenir que de la cellulose...

Désormais, j'ai toujours entre 1 et 3 mouchoirs en tissus propres sur moi (comme quand j'allais à l'école maternelle! *nostalgie*)et le soir quand je rentre, je vide mes poches dans la corbeille de linge sale.

Simple, écologique et franchement pas moins hygiénique selon moi. Seul hic! Les institutrices de mes greemlins ne veulent pas entendre parler et préfères leurs distribuer des mouchoirs en papier que nous devons leur fournir chaque début d'année... Moi, petite je devais avoir tous les jours un mouchoirs en tissus propre dans ma poche et j'ai pas l'impression que les années 80 furent des années de grave épidémies chez les petits... Mais bon on m'a aussi demander de fournir des publicités pour un projet pédagogique, alors...

lundi 5 novembre 2012

Pas de poux chez nous!


Petites bêtes malicieuses mais pas insidieuses, les poux sont partout du moment que l'on a des enfants. Dès la crèche, je pouvais apercevoir déjà cette affichette commune des centres d'accueils "Attention ils sont de retour!"

Ayant passé mon enfance à me battre contre cette vermine (si, si) je ne voulais pas revivre les mêmes déboires avec mes deux greemlins à cheveux longs. Alors après une invasion impromptue il y a deux ans et demi qui m'a atteint moi aussi (oui, moi je les déteste et eux m'adorent... sic!), j'ai mis au point une stratégie de prévention-répulsion qui ne m'a pas encore trahit depuis tout ce temps.

Mes astuces anti-poux:

Prévention:

1) Vérifier fréquemment la tête de nos chérubins. Au moment de la douche, du shampouinage, du coiffage. Au moins une fois par semaine pour les moins paranos.
2) Mettre quelques huiles essentielles de lavande (bio de préférence) dans votre lessive. Eh oui, ces petits parasites détestent l'odeur de la lavande (mais la vrai odeur pas le chimique beurk beurk) du coup ils n'iront pas se cacher dans les vêtements de vos petits pour leur sauter sur le crane.
3)Mettre aussi quelques gouttes sur les bonnets, manteaux et écharpes, qui sont souvent moins souvent lavés.
4)Penser à utiliser des savons et/ou shampoing à base de lavande vrai ou d'huile essentielle de lavande. Double sécurité, vos enfants sont désormais persona non grata chez les poux.

Une fois la bébête installée:

1) Ne pas paniquer!!! Pas de produit chimique s'il vous plait!! Il s'agit de la tête de votre enfant pas de la guerre des tranchées.
2) Commencer par shampouiner la tête avec un savon ou un shampoing à la lavande vrai ( pas de produit à l'odeur de lavande biensur).
3)Rincer au vinaigre, de cidre de préférence mais les autres fonctionnent très bien aussi. Cela aide à décrocher les lentes (œufs des poux) et assomme pas mal les poux eux-même.
4) Avec un peigne dit "à poux", bref très fin, peigner patiemment la chevelure de votre tout petit en partant de la racine pour aller jusqu'au bout du cheveu.
5) Enduire les cheveux d'huile d'olive ou autre et les enfermer pour toute une nuit dans une charlotte une serviette fine ou tout autre chose permettant de les contenir. En effet les poux privés d'oxygène par l'huile, finiront par mourir étouffés... triste mais nécessaire!
6) Mettre quelques gouttes d'huile essentielle de lavande sur les oreillers.
7)Relaver les cheveux et recommencer à peigner pour enlever d'éventuels resquilleurs (poux ou lentes)

Une fois tout ça terminé, recommencer aussi souvent que la suspicion pèse sur leur présence dans les têtes de vos petits. Mais en deux ans et demi avec une invasion régulière dans les écoles de mes filles, je n'ai eu besoin de le faire qu'une seule fois. La prévention reste le meilleur système.

Chez nous désormais plus de poux et c'est très bien comme ça :)

To be continued...

jeudi 1 novembre 2012

La pâte à modeler maison

"Maman!!! Je peux avoir de la pâte à modeler???" "Euh,  oui attends je la sors..." Oups! La pâte est en piteux état... Que faire?



I. Premièrement on peut décider d'en faire d'autre:

La recette tirée du journal " l'Age de faire" fonctionne très bien. Nous l'avons réalisé ensemble, mes deux greemlins et moi et ce fût un moment fort sympathique et très écologique.

La recette:

Ingrédients: .-2 tasses de farine -1tasse de maïzena -1/2 tasse de sel -2 cuillères à soupe d'huile -1 tasse d'eau tiède.


1) Dans un petit saladier, mélanger l'eau et l'huile. puis insérer la farine, la maïzena et le sel.
2) Bien mélanger jusqu'à obtention d'une pâte souple.
3) Ajouter de l'eau ou de la farine selon qu'elle est trop mouillée ou trop sèche.

Pour la coloration:

Rose: faites cuire une betterave dans de l'eau et récupérez l'eau de cuisson. incorporez un peu du liquide sur une boule de pâte à modeler.Rajouter de la farine si nécessaire.

Bleu: Faites cuire un peu de choux rouge et procéder de la même façon qu'avec la betterave.

Jaune: Dans une assiette déposez un peu de curcuma et mélangez avec une boule de pâte.

Vert: Le jus d'épinard avec la méthode précédente de la betterave.

Orange: Paprika même méthode que le curcuma

Conservez votre pâte à modeler dans un endroit frais à l'intérieur d'une boite hermétique.

II. Deuxièmement tenter de sauver la vieille (a condition que ce soit de la pâte à modeler écologique et pas berk berk kk)

Comme expliqué au-dessus:

Si la pâte à modeler est trop sèche l'humidifier légèrement.
Si la pâte à modeler et trop humide la rouler dans de la farine.

Et pis voilà c'est pas compliqué, c'est écologique c'est économique et les enfants sont super fières d'avoir fait eux même leur pâte à modeler.





lundi 22 octobre 2012

Stop au gaspillage alimentaire!

En écoutant la radio ce matin (France info pour les curieux) j'ai appris qu'en France en moyenne 400 euros de nourriture finissait à la poubelle chaque année par ménage!



Je dois avouer que ça m'a scier, 400 euros c'est le budget alimentation que je dépense pour ma famille en un mois. Cela voudrait dire que chaque année des français jettent un mois de nourriture dans leur poubelle, alors que d'autres sont réduit à souffrir de malnutrition.

C'est un sujet qui me fait mal et auquel j'ai toujours été très sensible. C'est aussi pour ça que je m'évertue chez moi à limiter le plus possible le gâchis de notre carburant.

Mes astuces:

1) Réutiliser les restes plutôt que les resservir indéfiniment. En effet, ma mère re-cuisinait nos restes à l'infini et je dois avouer que toute mon enfance je n'ai que très rarement eu l'impression de manger la même chose. Il est finalement très simple avec un peu d'inventivité de réhabiliter tous nos restes en de succulents repas, ni vu, ni connu.

2) Vérifier avant de faire chaque repas ce qui nous reste au frigo et composer les menus en fonction de ça.

3)Récupérer les morceaux de pains "pas mangés" à la fin des repas pour en faire de la chapelure ou du pain perdu.

4) Avec les petits: les servir peu et leur permettre de se resservir peu à chaque fois. En cas de reste il est plus facile de finir les assiettes nous même.
 De plus le dessert chez nous est considéré comme un plaisir complément d'un repas achevé. Donc ils se servent un peu, finissent leur assiette et peuvent avoir leur douceur au dessert.

5) Finir sa propre assiette, en se servant nous même raisonnablement.

6)Vérifier son frigo et ses placards avant de faire ses courses histoires de ne pas racheter des choses qui sont déjà là et qui pourrait s'abimer.

7)Pour les légumes (je parle en tant que membre d'une amap, une distribution par semaine), réfléchir à consommer rapidement les denrées périssables et les cuisiner ou les mettre en conserve afin de ne pas les voir pourrir dans notre frigo.

8)Pour les fruits, ne pas jeter un fruit très mure. Il suffit de le faire cuire en compote, en gâteau, en tarte... Nous c'est souvent en gâteau et je n'ai jamais eu de plainte. Pour les bananes, flambées au rhum c'est divin!

9)L'attaque de mite alimentaire (c'est de saison). J'ai lu plusieurs articles conseillant de tous jeter à la poubelle. Je dis stop! Mis à part les épices et la farine, il suffit bien souvent d'un petit nettoyage méticuleux et les bébêtes sont déjà de l'histoire ancienne.

10)Ne faire ses courses que lorsque nos placards deviennent vides (vraiment vides), de ce même fait nous utilisons plus les produits qui ont tendance à  s'abimer faute de remplissage intensif et excessif.

11) Acheter des produits qui ne s'abiment pas ou peu.

12) Ne pas hésiter à congeler un repas pour le resservir une autre fois. Exemple la soupe que je fais parfois en trop grande quantité, je la met dans un bac de glace et je peux la réutiliser plus tard soit en soupe, soit pour faire des galettes.

recette des galettes à la soupe: 
-1 reste de soupe
-de la farine
-œufs
Bien mélanger les ingrédients, jusqu'à obtenir une pâte homogène. Dans une poêle mettre un peu de matière grasse et poser à l'aide d'une cuillère à soupe des petites quenelles de pâte. Laisser cuire de chaque côté en l'aplatissant légèrement. 

Super simple et économique en plus. Ne jetons plus, usons de nos idées pour arrêter de gaspiller.

Quoiqu'il en soit, je dois bien avouer qu'ici aussi il nous arrive de gaspiller... les légumes oubliés dans le frigo par ce que les enfants les aiment pas... les expériences enfantines qui ne laissent plus que la poubelle comme échappatoire...  La maladresse des uns et les loupés des autres, créés bon nombre de situations où nous jetons. Aussi est-il important de le faire le moins possible en appliquant des petites astuces simple et efficaces.

to be continued...



mardi 16 octobre 2012

Pique-nique en forêt par temps frisqué


Et bien il est venu le temps de se couvrir le bout du nez et de sortir ses mitaines. Le froids arrive et nos envies de forêt et de pique-nique ne s'en vont pas. A vrai dire se balader tôt en forêt c'est bien mais c'est froid, l'après-midi c'est le temps de la sieste pour les greemlins et après il refait encore un peu froid... Donc? PIQUE-NIQUE!!

Mais à chaque saison ses vêtements et son petit pique-nique.

Mes 10 précieux pour un pique-nique frisqué:

1) une soupe chaude emballée dans un thermos ou une bouteille de verre entourée de linge (c'est bon c'est chaud, on se régale)
3) quelques bols en plastique ou en métal léger (autant que de participants), accompagnés d'un petit sac pour les mettre quand ils seront sales.
2) un autre thermos de tisane tiède ou de café (selon les préférence et les gens présents)
3) Du pain (fait maison c'est encore meilleur)
4) Quelques carottes coupées en lamelles
5) une poêle percée pour faire griller quelques châtaignes trouvées au sol
6) De quoi allumer un petits feu rapidement (allumettes, allume feu,etc)
7) un couteau
8) Un bon morceau de fromage ou de charcute pour les accros (moi je préfère le fromage)
9) Des fruits style pommes, poires ou bananes faciles à consommer et de saison!
10) Et pour les gourmands comme moi un petit carré de chocolat pour chacun

Bon évidemment n'oublions pas prendre une gourde d'eau pour rincer les bols et boire évidemment.

Avec tout ça votre pique-nique même par temps de pluie ne peut être que réussit et rester un moment mémorable pour vous, vos enfants et vos amis.

Je rappel que tout feu aussi petit soit-il doit être bien maitrisé, être enterré et que l'on doit s'assurer qu'il est éteint, que l'on a remis tout en place avant de s'en aller.

Bon appétit!

lundi 15 octobre 2012

Mon pantalon, ma grossesse et mon élastique!

Comme vous avez pu le constater lors de mes précédents posts, j'attends un troisième greemlins, tout du  moins un mogway.
A ma troisième grossesse réussie, je me disais que je serais rodée et que plus rien ne viendrait me dérouter dans ma maternité. Erreur! Chaque grossesse est différente!


Le soucis qui s'est posé pour moi, cette fois-ci, se trouve au niveau de la ceinture: le pantalon!
Les pantalons de grossesse si confortables ne me tiennent pas encore suffisamment car j'ai pris moins de poids que les fois précédentes. Attention je ne m'en plains pas hein! Mais du coup, il me fallait trouver une solution pour ne pas passer mon temps à remonter mon pantalon en public.

Et voilà!


J'ai opté pour l'élastique! très simple, j'ai fait passer un élastique de taille voulu dans la boutonnière de mon jeans et j'ai accroché le bouton avec et le tour est joué. Trop bête et simple, mais il m'a fallut un moment pour trouver j'avoue!

Bon ben les petits bedons rebondis, à vous de jouer!

dimanche 7 octobre 2012

promenons nous dans les bois...ceuillons-y des champignons!

Ben oui, les champignons, tant adorés par chez nous, sont de retour dans nos bois et nos prés.
Alors c'est l'occasion d'y aller pour se balader, en ramasser, découvrir, s'émerveiller et le soir bien se régaler.


A ben oui il fallait que je vous parle ici de mes chouchous les champignons.
Selon la saison et les conditions météorologiques nous avons toujours fait des découvertes années après années nous permettant de nous faire visuellement et gustativement plaisir.
Et attention chez nous y a pas de bout de chou qui boude le champignon. A chercher ou à manger c'est du sérieux pour mes greemlins!

C'est un évènement et un vrai plaisir. Armés de couteaux, paniers / sac en toile, sac à dos, gourde et surtout de notre Larousse du champignon. Nous arpentons (en respectant les sentiers, ben oui un peu civisme si ou plé!) les jolies forêt de notre vallée. Des fois ben nous devons rentrer bredouille, puis d'autre comme aujourd'hui, ce sont des kilos de champignons que nous rapportons et préparons afin de nous régaler, maintenant ou plus tard.

Quelques conseils de base bien utile:

En forêt:
1) Bien regarder ou vous mettez vos pieds, en discutant on a vite fait d'écraser des futur champignons ou un bon petit champignon
2) Avant de cueillir le champignon essayer de l'identifier à l'aide d'un livre avec photos bien entendu.
3) Dans le doute laissez le champignon qui sera certainement utile à la faune et flore locale.
4) pour le cueillir utilisez un couteau et coupez le à la base du pied pour les petits et sous le chapeau pour les plus grands dont le pied ne représente aucun intérêt gustatif.
5) Ne vous cachez pas des autres cueilleurs qui parfois sont de bons conseils. Ce n'est pas une course solitaire. Et chacun ne vient pas forcément chercher la même chose que vous.
6) Pensez à ne pas mélanger les espèces à lait avec les autres; donc à prendre au moins deux paniers!

A la maison:
1) Lavez-vous bien les mains et celles de vos petits
2) Vérifiez sur internet ou chez un pharmacien de l'exactitude de votre trouvaille
3) nettoyez-les assez rapidement et débarrassez-les d'éventuels insectes
4) si vous en avez beaucoup vous pouvez songer à les conserver pour plus tard

Les conserver:
- la congélation : c'est la technique que j'utilise d'habitude. Pour ça il faut les faire blanchir dans de l'eau un peu salé pendant 5 min. Ensuite les égoutter et les laisser refroidir sur un linge. Puis les mettre dans des sacs congélation ou la technique du paquet tétra pack. C'est à dire découper une brique du genre dans le sens horizontale et y disposer vos précieux champi, puis refermer avec un bout de scotch. Conservation il me semble facilement un an .

-Les faire sécher: jamais essayé, trop coûteux en énergie par le four et trop humide par chez moi pour le faire à l'air libre.

-en conserve: je pense essayer bientôt. Il s'agit de préparer ses champignons et de les mettre en bocal ensuite.

Le mieux étant de manger les champignons frais rapidement après la cueillette afin de garder toutes ces qualités gustatives.

Bon ben je vous laisse j'ai quelques champignons à mettre au congélateur : trouvaille de 4kgs (dont cette belle coulemelle de 25cm de diamètre) cet après-midi, y a du boulot!!

lundi 1 octobre 2012

Eduquons simplement nos enfants


Voilà un sujet qui ne manque pas de substance. En effet, l'éducation de nos chères têtes blondes est un sujet à polémique et avis divers et variés. Nous avons tous nos valeurs, nos croyances, nos caractères et notre vécu. Tout ceci bien mélangé et assaisonné de nos découvertes journalières rend l'éducation de nos enfants unique.
Et c'est encore bien heureux comme ça. Pas de recette miracle, de potion magique ou d'abracadabra abracadabrantesque pour rendre nos petits plus performant, plus intelligent et plus heureux.

Et j'ai le plaisir de vous présenter aujourd'hui le blog d'une amie éducatrice de jeunes enfants: JUSTINE, qui a fait de son cheval de bataille les idées reçues, les formules pompeuses et les fanfreluches en tout genre en ce qui concerne l'éducation de nos tout petits.

Je vous conseil son joli blog, où vous découvrirez comment se passe les jardin d'enfant au Danemark, quels sont les conseils à ne pas suivre, les livres à ne pas lire, les attitudes qui nous font du bien (à nous et nos enfants), les différentes méthodes d'apprentissage ici et là et encore plein de bonnes ressources douces, créatives et simples.

Justine a commencé l'école d’éducatrice en même temps que moi (et l'a fini elle!), elle est passionnée par la question de l'enfance, ses enjeux, et sa multiplicité. Elle écrit aussi, comme moi et est une vrai petite reine de l'informatique et un merveilleux cordon bleu. Son implication dans l'écologie est aussi une belle preuve de son intégrité et je vous conseille fortement d'aller la découvrir et de la suivre.

Plein de bisous à elle ;)

mardi 25 septembre 2012

Recycler ses vieilles couches lavables

Mes couches ont presque rendus l'âme après deux bébés et 5 ans de bons et loyaux services quotidien.


État des lieux:
Mes vieilles couches multi-tailles sont quasi toutes à l’agonie. A jeter? Surement pas! .

Mais qu'allais-je faire des vieilles couches?
Sans être sentimentale, me résoudre à les mettre au retraitement de chiffonnier, me chiffonnait quelque peu.
J'ai réfléchit, puis j'ai réalisé que ces couches possédaient des trempeurs en leur dedans. Ces mêmes trempeur dont j'aurais besoin avec mes futurs langes. Alors J'ai découpé mes couches.
D'un coté une couche en piteux état, au milieu les trempeur encore en bon état et  de l'autre côté le reste des couches.


J'ai encore réfléchit et j'ai compris que ces morceaux de couches une fois laver à haute température feraient des rembourrages idéales pour les peluches, coussins et autres créations coutures. Ce sont aussi d'excellents isolants, mais là je n'ai pas trouver quoi isoler avec...


La seule chose que je voulais récupérer et à laquelle je ne trouve pas le moyen sont les boutons résines...
Si quelqu'un à la solution, je suis preneuse!

lundi 24 septembre 2012

Et pourquoi pas des langes?



 Un troisième greemlins vient agrandir notre famille et avec son arrivée la question des couches.



Nous avons utilisés durant 5 ans sur nos deux ainés des couches lavables. Les mêmes pour les deux en plusieurs modèles multi-taille, S, M, L XL... avec des scratch, des pressions, fait main, achetés... bref on a bien écumé la question en 5 ans de ce qui concerné la couche préformée lavable.

Je dois dire que du coup je réalise l'énorme économie faite!
2 bébés et à peine 400 euros de couches, Peut être autant pour le lavage et le séchage (j'habitais dans une maison humide durant 3 ans)...
Bref, en comptant approximativement, ma dépense en couches, en 5 ans pour deux bébés, n'a pas excédé les 1000 euros, bon 1400 euros si vous voulez compter l'achat du sèche linge. Évidemment, je compte dedans mes petits écarts en jetable bio pour les occasions, genre voyage et pas beaucoup de place...

Quoiqu'il en soit c'est imbattable comparé aux jetables, qui soit dit en passant polluent durant 300 ans nos terres et nos nappes phréatiques...

Ce petit état des lieux sur mon expérience m'a persuadé de réitéré la couche lavable pour bébé 3 qui arrive prochainement.

Réalisant qu'il n'y avait pas de petites économies, j'ai décidé de récupérer tout ce qui pouvait l'être et de peut-être dépenser encore moins cette fois-ci.

Pour mon troisième greemlins, j'ai décidé donc de me la jouer encore plus soft, mais surtout plus facile a sécher (donc moins énergivores), Je vais désormais utiliser des langes en grande partie 'mais pas seulement). Après un petit cours accéléré  d'une amie "langeuse" sur les pliages, je me suis décidée.

Moins chers que les couches préformés et plus écologiques dans leur conception, mettant dix fois moins de temps en séchage et en lavage, ces petits bouts de coton ancestrales ont fini par me séduire.



Au prix d'environ 3 euros l'unité, ils ont une résistance incroyable et peuvent servir à encore plein d'autres usages (bavoir, doudou, drap d'appoint...)
On peut les acheter un peu partout en coton bio non blanchit ou pas (chacun fait comme il lui plait!)

Bon je les déconseils tout de même pour les longues nuits des bébés. Pour cela je conserve mes préformés qui sont très absorbante et évite les réveils nocturnes.

Pour bien faire il me semble qu' il faut:
1) une vingtaine de langes : environ 60 euros avec 1 snappi à 2,50 euros
2)  8 couches lavables préformés : environ 104 euros achetées neuves et 56 euros cousues soi-même 
3)  5 culottes de protection par taille (S, M, L, XL) : environ 240 euros achetés neuf et 80 euros fait main
Bref au total : 406, 50 € pour du tout acheté neuf et 198,50 € pour du essentiellement cousue main.

Quelque soit le choix, le prix reste incomparable aux 1500 euros moyen de 3 ans de couches jetables.
L'écologie ce n'est pas que du bon sens c'est aussi des économies!

Pour avoir un exemple de pliage du lange :  ici . J'aime bien cette vidéo faite par une maman où on voit sa petite fille qui essaie de l'aider... moi ça me plait les trucs vrais :)

Pour plus de renseignement je vous conseil ses sites super bien documentés:



samedi 15 septembre 2012

Vers la sobriété heureuse de Pierre Rabhi

Mon tout dernier coup de cœur.

Ce livre est une mine de trésors de bon sens. C’est un paradoxe enivrant de se dire qu'on puisse être plus riche intérieurement en acceptant de vivre plus simplement. Pierre Rabhi décrit son vécu et les lignes essentielles à un respect du vivant sous toutes ses formes. On pourrait le croire passéiste aux premières lectures, mais tout au contraire il est un vrai révolutionnaire avant-gardiste. Il ose dire que notre société s'est empêtrée sur le mauvais chemin de vie et qu'il est temps de nous remettre en question pour faire demi-tour. A cœur vaillant, rien d'impossible. La solidarité, la ténacité et le courage comme valeurs en poche et nous reconstruirons un monde qui ressemble plus à la terre qu'à "une société hors sol" de plus en plus présente dans nos contrés occidentalisées.

Le mieux restant de le lire, je vous conseil donc de vous le procurer de quelque façon que ce soit (prêt, emprunt, achat, échange) de le lire et de le faire passer, histoire d'ouvrir les consciences et d'élever un peu nos âmes perdues dans les affres du dieu argent.

Pierre Rabhi:

"Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux, terrifiés, atterrés, observaient, impuissants, le désastre. Seul un petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit:

- "Colibri ! Tu n'es pas fou ?! Tu crois que c'est avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu ?!"

Et le colibri lui répondit:

- "Non, mais je fais ma part".


mouvement Colibri
biographie
fondation Pierre Rabhi
Terre & Humanisme

mercredi 12 septembre 2012

Le jour de la nuit

Connaissez-vous cet évènement? Non? oooooh, mais quel dommage!

Je vous présente donc    " LE JOUR DE LA NUIT"         Le 13 Octobre 2012

Voici une super manière de profiter du ciel durant une journée et une nuit consacrées aux planètes, aux étoiles et à la beauté de la nuit sans pollution lumineuse.

Cette année le petit village de Villé en Alsace, organise sont propre  évènement. Il faut dire que depuis 3 ans le village n'éclaire plus ses rues passé minuit et rend à la nuit toute sa beauté. Récemment décorée de la mention village étoilé, la municipalité ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et espère par cet évènement du 13 Octobre faire des petits et contaminer un maximum de communes autour et à travers l'Alsace.

 Vous n'habitez pas l'Alsace centrale?
Mais il y a surement un évènement du jour et de la nuit près de chez vous. N'hésitez pas à vous renseigner auprès des centre astronomique amateur ou professionnel près de chez vous qui sont parti prenante de l'évènement.
 Pour vous renseigner n'hésitez pas à vous rendre sur ce site LE JOUR DE LA NUIT. Il vous donnera toutes les informations sur l'évènement et les moyens d'y participer

Évidemment moi j'y participerais dans le cadre de mon boulot, mais aussi car une nuit sans lumière ça se savoure!!

Et puis c'est  l'occasion d'en savoir plus sur ce ciel  si chargé en trésor, sur la faune et sa vie nocturne, une belle journée et une belle nuit en perspective!

dimanche 9 septembre 2012

Pique-nique écolo

Ah voilà les beaux jours de septembre qui s'annoncent. Par ici, en Alsace, le temps était plutôt tristounet cet été ou vraiment torride. Du coup pour les pique-nique... nous on était plus trop motivés. Mais en ce moment c'est idéal! Alors vive le pic-nique dominical en famille!



Voilà mes astuces pour faire un pic-nique savoureux, économique et écologique.

1) armez-vous de boites pour contenir vos mets. plastique, métal, que sais-je évitez juste les matières trop lourdes ou qui craignent les chocs comme le verre.

2) Pensez aux légumes. Surtout en cette saison où l'on trouve facilement des légumes facile à manger cru : concombre, carottes,  poivrons, melon,tomates (oui ce sont des fruits je sais :^p)... Bien les coupés en dés ou en lamelle c'est plus pratique et ça prend moins de place.

3) Un petit bocal qui ferme bien ou une mini-boite bien hermétique pour y mettre une sauce maison, afin d'y plonger vos petits légumes. ex: sauce au yahourt, sauce soja (sucrée ou salée) améliorée de graines de soja, mayo, moutarde...

4) Quelques morceaux de fromages à pâtes dures de préférence pour éviter que cela ne coule partout.

5)Un bon morceau de pain. Chez nous c'est du pain maison mais le pain du boulanger fait tout autant l'affaire.

6)Un couteau (au minimum 1 )

7)Des gourdes d'eau en métal, peau ou autre du moment que ce n'est pas de l'eau en bouteille évidemment.

8)Des fruits en morceaux pour les gros fruits comme la pastèque par exemple, mais entier aussi ça peut éviter qu'ils brunissent.

9) Des œufs durs. C'est super rapide et facile à faire et une fois finis, on écrase les coquilles en les remettant dans la boite pour prendre moins de place ;^)

10) Pour les gourmands vous pouvez penser aux petites douceurs (biscuits, morceaux de gateaux, bonbons, fruits secs...)

11) La thermos de café pour ceux qui ne peuvent s'en passer.

12)  Pour les accros du sandwichs  évidemment rien ne vous empêche de vous confectionner un petit sandwich au fromage ou autre.
Toute fois, j'ai réalisé que pour les plus petits, les sandwichs ne sont pas du tout pratiques à manger (trop gros pour leur petite bouche), j'ai donc déjà pensé à ça en confectionnant des petites crêpes roulées avec du fromage fondu dedans. Mes petits bouts ont adorés et ça ne m'a pas pris beaucoup de temps au final.

 Dans tous les cas pensez à ne pas emballer vos sandwichs dans du papier d'alu très polluant et difficile à recycler une fois souillé. Préférez-lui un sac en papier type fruits et légumes ou même une serviette en tissus.

Voilà vous êtes parés. Ça pèse généralement pas trop lourd, et ça fait du bien à notre ventre, à notre planète et notre porte monnaie! Alors à vos sac-à-dos et en avant pour l'aventure!

Bon pique-nique !!!

mardi 21 août 2012

Bébés

Ben oui on se refait pas et moi les petits lutin et autres greemlins en tout genre ça me fait fondre!
Je vous parle donc aujourd'hui du film: "Bébés"



Voilà donc un nouveau coup de cœur que je conseil de voir autant d'un point de vue sensible que d'intérêt anthropologique.

Voici un film dénué de commentaire qui nous plonge dans l'évolution de quatre bébés de chaque bouts du monde et leurs premiers pas dans la vie. C'est drôle, c'est tendre, c'est même intéressant de constater les différences de nos cultures et nos civilisations et surtout impressionnant de se rendre compte que quoi qu'on fasse, où qu'on habite nos bébés se construisent.

J'avais hâte de voir ce film, et je dois avouer très peur de tomber dans le cliché pathos et là... j'ai été enchantée, scotchée à ma télé.

Bref Chabat à une fois de plus eu du nez et c'est encore un grand film auquel il a contribué.

Réalisateur Thomas Balmès

mardi 14 août 2012

Tous au Larzac!!!

Dans la série des documentaires que j'aime et que je conseil fortement de voir voici: "Tous au Larzac"


Ce documentaire tiré de l'histoire des paysans du Larzac dans les années 70-80 (onze ans de lutte) est un vrai bijoux et d'intérêt publique. D'une manière simple et imagée par des extraits de films d'époque, il prouve que la lutte pour ce que l'on croit n'est pas veine et que de la détermination et de la solidarité naissent les grandes causes.

Si comme moi vous ne saviez pas vraiment ce que les Hippies avaient bien pu aller faire sur le plateau aux milles vents; si vous souhaitez tout comprendre ou tout simplement suivre le combat de gens simples mais déterminés. Alors ce film est fait pour que vous le regardiez (1 fois, 2 fois et plus si affinité!).

Un film de Christian Rouaud
Avec les témoignages de José Bové, Christian Roqueirol, Mazette Tarlier, Christiane et Pierre Bruquière, Pierre Bonnefous, Léon Maille et Michèle Vincent

Pour ceux qui aiment toujours en savoir un peu plus c'est ici.

lundi 13 août 2012

Un roman pour cet été!!

Ben oui, c'est l'été le moment idéal pour prendre le temps de lire. Alors moi , je vous propose en cette occasion de lire mon roman!!! N'est-ce pas une bonne idée!?



Mais bien sur, comme c'est les vacances et que je suis vraiment d'humeur à partager je vous propose de vous offrir les frais de port si vous passez directement par moi (évidemment puisque c'est moi qui offre!).
Laissez moi un message avec vos coordonnées et je vous reverrais un mail avec la marche à suivre.
C'est y pas beau les soldes, après les soldes et sur un livre tout beau tout neuf et écolo!!

Pour les curieux vous pouvez aller voir l'article ou .

Bonne lecture et bonnes vacances!!!

mercredi 1 août 2012

La vache et le maïs

 VS




-Maman pourquoi y a que des champs de maïs partout?
-Euh ben... pour nourrir les vaches... (sourire gêné)
Regard dubitatif de mon greemlins ainé.
-Mais maman dans les prés les vaches mangent de l'herbe pas du maïs et à l'étable du foin pas du maïs!
-Ben euh, oui c'est vrai...
-Alors il est pour qui tout se maïs?
Greemlins numéro 2 agacée: -Eh ben pour le pop-corn!

Ben oui le maïs qui envahit les paysage français est là pour que le soir nos vaches chéries puissent se bouffer un peu de pop-corn en regardant leur série préférée!

Bête mais comment se fait-il que des enfants de 5  et 3 ans soient conscient que le maïs ne fait pas parti de l'alimentation de nos chères bovidés aux longs cils et que les députés européen ne l'ait toujours pas compris?

Hein? Moi je dis ça, mais je dis rien. *sifflote en regardant le ciel*

Bref soit les parlementaires sont incultes (plus qu'un enfant de 3 ans), soit ils nous prennent vraiment pour des cons!
Moi je préfère la version de mon greemlins: les vaches se font du pop-corn car, tout comme nous, elles ne résistent pas à l'appel de ce croustillant petit flocon blanc le soir affalées dans leur étable.
Y a pas que les humains qui s'américanisent, les animaux aussi!

Et vous ça vous inspire quoi?

lundi 30 juillet 2012

Comment rester écolo malgré tout?

Ben oui, pas facile de continuer ce blog avec la reprise du boulot, les greemlins, les hobbies et le sport... ( Ben quoi? oui, moi aussi j'ai une vrai vie, dans un monde réel). Mais je ne désespère pas et j'en profite pour pousser un gros coup de gueule (une fois n'est pas coutume) contre tous ceux qui me prennent pour une illuminée de la verdure, une conne lobotomisée par les bobos tendance vert haricot.

Bon je ne remet pas en question mon potentiel à être une vrai garce (écolo veut pas dire bisounours édulcoré) mais je ne vois pas en quoi mon attirance pour la préservation de ce qui nous reste d'espace vitale est la connerie puante d'une illuminée attardée.

Ouais, ouais, je suis un peu énervée mais bon y a de quoi.
 Entendre mes con-génères pouffer de rire quand je leur parle de tri (euh...ben quoi les poubelles sont l'une à côté de l'autre, c'est pas compliqué quand même), se tordre de rire en me voyant éteindre les lumières et les robinets mal fermés... exemples non-exhaustifs évidemment...
Non mais je ne fais même pas des trucs de dingues non plus, mais chacun de mes gestes est balayé de la main comme si je me compliquais la vie alors que monsieur billet et là pour tout remplacer et justifie l'égoïsme de chacun...

Bon d'accord je peux être très conne mais qu'on me prenne pour une conne par ce que je considère que la planête mérite un minimum de respect :

CA M'ENERVE!!!!!!!!!!


Ouah! ça fait du bien!

Bonne soirée...


mardi 5 juin 2012

Vive le biclou!!!

Ben oui, des mois... des mois que je n'avais plus pris le temps de publier des messages ici ou ailleurs. Toutes mes excuses à 1TPJ pour qui je n'ai plus sorti quoi que ce soit depuis bien longtemps...

Mais me revoilà!!!

Je reprend du service avec encore plein d'astuces de coup de gueule et d'idées soufflées par madame Gaïa.

Aujourd'hui j'ai décidé de parler de mon nouveau meilleur ami: mon vélo!

Je me suis remise en selle il y a quelques mois et depuis, je dois avouer, je revis. Certes certains jours sont plus compliqués que d'autre particulièrement quand le vent souffle dans le sens opposé ou que la pluie tombe à torrent, mais même dans ma région pluvieuse cela ne reste que des jours d'exception.

J'ai fait le parie de vivre en milieu rural et de ne me déplacer pratiquement qu'à vélo ou à pied. Au grand étonnement des indigènes locaux, bien assis au volant de leurs 4x4 et méga cylindrés.

Une carriole à l'arrière et me voilà équipée pour convoyer ma petite famille pour nos divers déplacements quotidiens.

Du coup:
-j'économise en essence,
-je ne pollue plus,
-je découvre les joies de me balader et d'emprunter des sentiers inaccessibles en voiture
-je me refait une petite santé physique!

Bref, les avantages sont multiples et tout à mon intérêt.
Puis contrairement aux idées reçu il est plus facile de rouler en vélo en hiver, même dans la neige, car bien couvert on a pas du tout froid.

Les désavantages:
-ben des fois j'ai eu bien chaud dans une montée et en arrivant au travail je suis un peu transpirante... mais j'ai souvent un tee-shirt de change dans mon  sac.
-l’essoufflement peut me couper les ailes quelques minutes (j'habite en haut d'une côte)
-Je ne peux pas trop charger la carriole, car ne faisant pas plus de 48 kilos, la roue arrière de mon vélo peut décoller dans les montées... (d'ailleurs si quelqu'un à un truc pour y remédier je suis preneuse!!)

En tout cas ici tout le monde l'a adopté et mes enfants préfèrent largement rentrée de l'école en carriole qu'en voiture.

Si je les ai convaincues pourquoi pas vous?

To be continued...


mercredi 11 janvier 2012

Droit de l'homme... et l'éducation!



Article 26

1. Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. 

2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. 

3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants. 

(Je suis pour l'éducation publique gratuite et accessible à tous mais contre le conditionnement de nos enfants dans un système qui leur demande de se fondre toujours plus dans une masse fade et sans réflexion! Ne faisons pas de nos enfants des sardines en boite :))