mardi 5 avril 2011

Fabriquer son sac aspiro: beau, pas cher et écolo!!

A l'heure où l'on nous surine de changer nos vieux aspirateurs à sac pour des modèles sans sac, moi je prend le contre-pied et je dis: Stop!
Arrêtons de se faire leurrer par les industriels et leur matériel high-tech à remplacer par le nouveau modèles plus performant tous les trois ans. Oui, mais les sacs coütent chers, ils sont jetables et polluant à la fabrication... Certes! Mais réfléchissons autrement! Acheter un nouvel appareil génère aussi de nombreux cout écologique en transformation, matières premières et énergie. De plus la totalité de l'ancien, même s'il est envoyé à recycler ne le sera jamais totalement.

Mince! Mais alors... que faire??

Fabriquer son propre sac d'aspiro! Mais oui! Il suffit de récupérer la rondelle-joint (ce n'est surement pas son vrai non) avoir un tissus pas trop épais pour laisser passer suffisamment d'air et d'une bonne vieille glissière (tirette, fermeture éclair...). Une aiguille du fil, un peu de colle et en 15 minutes chrono vous avez un sac aspirateur tout beau que vous pourrez vider à chaque fois qu'il sera plein et réutiliser durant de longues années. Le mien à déjà un an et demi et mis à part sa couleur grisatre (le laver avec la rondelle en carton me parait risqué), il est toujours aussi efficace.



Et pour ceux qui n'ont jamais le temps et un peu plus d'argent (que moi) vous en trouverez sur le net, déjà tout prêt à vous rendre service. Même si, soit dit en passant, il vous faudra attendre plus de 15 minutes pour l'utiliser ^^!

Résultat de cette démarche: pas déchet supplémentaire et une chance de réaliser que réparer, réadapter et corriger vaut toujours mieux que jeter, consommer et polluer.

C'est en faisant simple qu'on rend la vie moins compliquée!

to be continued...

6 commentaires:

  1. Bravo pour l'astuce !
    De mon côté, j'ai un aspirateur sans sac depuis 6 ans, je l'ai payé cher mais il assure encore comme au premier jour, c'est une très bonne marque très connue pour sa solidité ;)... je l'ai changé quand mon vieil aspi à sac qui datait de plus de 10 ans m'a lâché...
    Pour ton sac... Pourquoi ne pas mettre des scratchs pour coller le carton au tissus que tu déscratche pour pouvoir laver ?
    Anis*

    RépondreSupprimer
  2. oui en effet quand tu n'as plus le choix pourquoi pas.. quoiqu'un de mes potes bricoleur m'a expliqué que réparer nos électroménagers n'était pas si sorcier... mais bon faut-il savoir le faire! (pas mon encore cas...)

    Pour le scratch je n'y avais pas pensé mais je me demande si le sac ne risque pas de se détacher s'il est un peu trop plein. si quelqu'un à essayé je veux bien savoir!!

    RépondreSupprimer
  3. très bon truc Una Idea!

    J'ai encore qq sacs, mais je sens que le jour de cet atelier travaux manuels va arriver ; )

    RépondreSupprimer
  4. Mais c'est une idée formidable, merci beaucoup!! Justement je dois changer le sac de mon aspirateur depuis 1 semaine et je n'avais aucune idée d'où en trouver adapter à mon modèle (oui parce que c'est pas les mêmes sacs pour tous les aspirateurs! pfff)
    Mon ami a un merveilleux aspirateur à eau, mais il coûte un bras, je n'aurais pas pu en acheter un comme lui! En revanche, je coud :D
    Je m'en vais regarder ça de ce pas pour avoir mon sac réutilisable. ça c'est de l'écologie!! Merci encore :)

    RépondreSupprimer
  5. Idem qu'Anonyme, pas évident de retrouver en magasin LE sac spécialement concue pour mon aspiro ! du coup vous pouvez compter une personne de + avec le sac fait maison !! tres bonne idée.

    RépondreSupprimer
  6. Merci !
    Grâce à ton billet, j'ai examiné les sacs de mon aspirateurs (qui coûtent un bras) : ils sont très solides. J'ai donc directement cousu la fermeture éclair au bas d'un de mes sacs. Il m'en reste deux ou trois, de quoi tenir quelques années en transférant la fermeture si le sac cède.

    RépondreSupprimer

Vos commentaire enrichissent mon blog et lui permettent d'exister. Je vous remercie de rester toujours respectueux de chacun. Je ne manquerai pas de répondre à vos questions.