vendredi 6 août 2010

suicide d'agriculteurs, le devoir d'alerte


Mercredi dernier en allant chercher mon panier AMAP, j'ai eu la triste nouvelle d'apprendre qu'un agriculteur proche du notre s'était donné la mort. A ce titre il nous a joint une coupure de presse professionnelle.

Je trouvais ce message grave est important à diffuser. On parle souvent des employés de grandes firmes qui se donnent la mort et on tait trop souvent ceux de ces hommes et femmes qui travaillent pour nous nourrir et qui faute de rétributions équitables (de leur travail, oh! combien difficile!), se donnent la mort car il ne peuvent plus s'en sortir. Notre système économique tue chaque jour, et de multiples façons en voilà un triste exemple.

" RECENSEMENT: Dans une lettre ouverte, le président de la Coordination rurale demande au président de la Mutualité sociale agricole (MSA) de mettre en place un dispositif totalisant le nombre de suicides d'agriculteurs.

Afin d'attirer l'attention des pouvoirs publics et de la société sur une fréquence des suicides chez les agriculteurs, François Lucas, président de la Coordination rurale, à adressé une lettre au président de la caisse centrale de la mutualité sociale agricole (MSA). Le représentant syndical demande à l'organisme qui suit la vie des agriculteurs de mettre en place les procédures permettant de totaliser puis de publier le nombre de ces drames qui touchent les familles, le voisinage et même l'ensemble de la profession, et ce évidemment de manière anonyme. "Ainsi vous aurez, avec nous; rempli votre devoir d'alerte et il incombera ensuite aux pouvoirs publics et aux responsables politiques d'assumer leurs responsabilités. Ils seront d'autant plus tenus de le faire qu'ils seront face à une société désormais informée et consciente des naufrages humains provoqués par une crise sans précédent dont les raisons sont certes complexes et multiples mais n'ont rien à voir avec la fatalité", mentionne la lettre ouverte.-G.D.-"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaire enrichissent mon blog et lui permettent d'exister. Je vous remercie de rester toujours respectueux de chacun. Je ne manquerai pas de répondre à vos questions.