mercredi 4 août 2010

Green


Là encore, c'est avant tout un grand travail d'image et de poésie.

La vision de la nature et de ce qu'elle est, mais surtout de ce que nous lui faisons subir.

Ce film se veut dénonciateur des pratiques de monoculture de l'huile de palme en Indonésie et du génocide commis sur les orangs-outans. En avançant dans le film, j'ai pris conscience du lien entre toutes les sociétés exploitant la nature et ses habitants au nom d'un billet vert, passeport d'un confort contemporain.

L'huile de palme est partout et à travers son acceptation nous cautionnons les massacres qu'elle résulte.

Dans le même esprit Greenpeace a assiégé le siège mondial de Nestlé en dénonçant mondialement l'utilisation de l'huile de palme dans la confection de leurs barres chocolatée. Ainsi ils ont permis une réflexion visant à retirer l'huile de palme de la composition de leurs produits.

Ce film sans dialogue est rythmé par la musique. Les images parlent d'elles mêmes et se passent de tout commentaire.

Le film est gratuit et téléchargeable. Il suffit de se rendre sur le lien (cliquer sur le titre du message) et de suivre les instructions (en anglais).

bon film!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaire enrichissent mon blog et lui permettent d'exister. Je vous remercie de rester toujours respectueux de chacun. Je ne manquerai pas de répondre à vos questions.