vendredi 9 juillet 2010

les vacances écolos et pas crados


(photo: surf-report.com )
En vacances dans le sud de la France avec ma petite famille depuis 2 semaines, je n'ai donc pas écrit de message depuis. Mais cela n'était que pour revenir avec encore plus d'idées et d'astuces.

J'ai décidé de consacrer cette période estival au thème des vacances.
Mon premier message est ( une fois de plus?) un carton rouge. Je dois être quelque part une râleuse indécrottable (n'est ce pas Christine!).
Quittant ma vallée Alsacienne où je combats au quotidien l'incivilité écologique, je me suis rendu dans mon Languedoc natale au pays des cigales. A mon grand désespoir, je n'ai pu m'empêcher de constater, comme chaque année, que les vacances riment pour certains avec pollution.
Malgré un effort visible des municipalités locales: poubelles de tri mise à disposition, aménagement des pistes cyclables et piétonnes, parking et chemins. Les papiers ne cessent de se balader tel des feuilles emportées par le vent, les morceaux de bouteilles cassées jonches les galets des rivières, les mégots servent de coquillages à nos chérubins et des enfants en arrive même à confondre un vieux sac plastique de petite taille avec une méduse...
Je ne peux m'empêcher de me demander: pourquoi?
N'est-il pas agréable de se rendre en un lieu où la nature est respectée et préservée de déchets? N'avons nous pas les bras assez solide pour porter des emballages vides et mégots jusque dans une poubelle?
Certaines personnes croient-elles vraiment que tout leurs déchets disparaissent une fois qu'elles leur ont tourné le dos?

Ma fille qui est une championne du jeu des déchets (elle a 3 ans) n'en revient pas du challenge lancé par ses pairs vacanciers.
Même s'il est vrai qu'il est difficile de continuer 100% de nos habitudes écolo et respectueuses en vacances, il me semble qu'il reste essentiel de respecter les lieux qui nous accueils et qui nous donnent tant de plaisir durant ce sacrosaint break si réparateur.
J'avoue que je suis d'autant plus sensible à ce problème qu'ayant été travailleuse saisonnière avant de créer ma petite famille, j'ai observer et déploré les dégâts causés par des gens peu conscients des méfaits de leurs attitudes estivales.
J'aime appuyer sur la conscience. Je ne peux me résigner à entendre que des gens conscients puissent agir ainsi à l'encontre de leur propre environnement.Un collègue photographe avait fait une superbe expo de photos de l'état des pistes de ski (qui en été sont des prés pour les vaches); ces dernières étaient jonchées de mégots et détritus. Son travail avait eut un franc succès auprès de la clientèle qui, aidé par la direction s'était équipé en majorité de poche à déchet et cendrier de poche.

Je trouve ce genre d'initiative vraiment très intéressante.

C'est pourquoi je voudrais lancer un concours sur ce sujet: "Inities moi et apprends moi la terre".
Il s'agit de mettre en support (photo, film, dessin, écris, jeux, danse...) un projet permettant une prise de conscience efficace.

Si ce concours vous intéresse, envoyez moi un mail et je vous ferais parvenir les explications et conditions.

Mon but étant de sensibiliser les usagers vacanciers et de rendre nos vacances plus propres et plus respectueuses de tous.

Les gagnants verront leurs projets affichés dans les différents sites concernés à l'attention des touristes et autres vacanciers.

J'espère avoir de nombreux participants et découvrir vos idées et projets pour vivre plus respectueusement.

1 commentaire:

  1. BlueHost is the best website hosting provider for any hosting plans you might require.

    RépondreSupprimer

Vos commentaire enrichissent mon blog et lui permettent d'exister. Je vous remercie de rester toujours respectueux de chacun. Je ne manquerai pas de répondre à vos questions.